Pratique du vélo et contrôle de sécurité

Vous possédez un vélo à la maison ? Vous êtes un fervent admirateur de ce sport que vous pratiquez de manière régulière ? Tous les dimanches, c’est le même rituel, vous enfourchez votre vélo et allez faire un grand tour dans les bois en VTT ou sur la route en vélo de route. Le vélo est une activité sportive ludique est excellente pour la santé et vous avez raison de la pratiquez avec assiduité.

cledynamo-5

Seulement voilà, faire du vélo induit inévitablement d’entretenir son engin à deux roues. Il en va de votre sécurité. Une roue mal serrée, un boulon trop serré, et cela peut engendrer un drame, une chute mortelle lorsque vous dévalez une pente à 8% et à toute allure.

Alors quoi ? Que faut-il faire pour s’assurer de pratiquer ce sport en toute sécurité ? La première des choses à effectuer est de contrôler son matériel. Il ne vous viendrait pas à l’esprit d’enfourcher votre moto que vous n’avez pas utilisée durant de long mois sans contrôler le bon fonctionnement des freins ou bien de partir en vacances avec votre caravane sans vérifier la pression de gonflage des pneus ?

Les Bestsellers 2019 sur Amazon.fr :

Pour le vélo, c’est du pareil au même. A chaque sortie, il y a des vérifications rapides à effectuer, tel que le contrôle du bon fonctionnement des freins. Et, tous les mois, au minimum, vous devrez contrôler les visseries de votre engin à deux roues. C’est ainsi que vous serez en mesure de détecter une roue de vélo mal serrée, un tube de selle également desserrée, et que vous éviterez la catastrophe lors de votre future sortie à deux roues.

Pourquoi utiliser une clé dynamométrique ?

clé dynamométrique

Pour vérifier le bon serrage des pièces de votre vélo, que ce soit une roue, une selle ou tout autre élément revêtant une importance capitale pour votre sécurité comme les freins par exemple, il n’y a qu’un outil qui est valable. Cet outil s’appelle la clé dynamométrique. La clé dynamométrique est un outillage à main qui permet de serrer à sa juste valeur et avec précision un boulon, une vis ou un écrou.

Vous sélectionnez un couple de serrage au préalable, puis, vous ne vous souciez plus du nombre de tours effectués avec votre clé dynamométrique ou avec votre tournevis dynamométrique. Il vous suffit d’attendre que le mécanisme se déclenche et le tour est joué.

Lorsque vous entendrez un «clic », lorsque votre clé vibrera (selon les modèles de clé dynamométrique) alors il sera temps pour vous de ne plus serrer votre pièce. Le couple de serrage adéquat sera alors atteint. La clé dynamométrique est très pratique à l’usage. Il en existe d’ailleurs de nombreux modèles et ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver.

Quelle clé dynamométrique choisir pour son vélo ?

Nous avons retenu principalement deux modèles de clés dynamométriques pour vélo. Tout d’abord, la clé dynamométrique de la marque Famex qui dispose des embouts spéciaux pour vélo. Cette clé a fait l’objet d’un test, vous pouvez y accéder en cliquant ici.

La deuxième clé dynamométrique pour vélo qui nous semble parfaitement adaptée à l’entretien et à la réparation d’un vélo est la clé dynamométrique de la marque Norbar. Vous trouverez la fiche descriptive ainsi que le test de cette clé ici.

clé dynamométrique

La clé dynamométrique Famex a été spécifiquement conçue pour la réparation et l’entretien de votre vélo. C’est ainsi qu’elle est dotée d’un revêtement plastique qui permet de ne pas abîmer les jantes métalliques du vélo lors d’un choc, même minime.

Cela parait rien, mais vous ne voudriez pas que votre jante subisse un choc, ait une bosse ou une rayure profonde simplement à cause de votre clé dynamométrique ? C’est pourquoi cette clé dynamométrique nous a paru intéressante dans le cadre de la réparation et l’entretien d’un vélo.

Bien sûr, vous trouverez dans le commerce d’autres modèles de clés dynamométriques. Des modèles de clés dynamométriques plus chères, de grande marque, telles que les marques Facom ou KS tools par exemple.

Mais ces deux modèles de clés ont largement retenu notre attention pour de nombreuses raisons. L’une d’entre elle est leur excellent rapport qualité prix, notamment pour la clé de la marque Famex. Ces clés ont été testées et, à l’usage, elles nous sont apparues comme très ergonomique.

Un serrage adapté à chaque pièces mécaniques

Il est fondamental de respecter un couple de serrage adapté selon le composant du vélo que l’on serre. Un serrage trop important peut être à l’origine de cassure au niveau du boulon ou d’une vis. Une vis subit une tension axiale importante, ce pourquoi il ne faut pas dépasser certaines limites. Le métal pourrait, dans le cas inverse, rompre ou simplement se déformer à l’usage.

Le serrage doit ainsi être effectué avec beaucoup de doigté. Munissez-vous des données de couples de serrage avant de sélectionner votre valeur. Il ne s’agit pas, en effet, de choisir une valeur de couple de serrage approximative, sans quoi l’emploi d’une clé dynamométrique ne servirait à rien. Son utilité étant justement de serrer à sa juste valeur une pièce mécanique.

Vous pourrez choisir l’une de ces clés dynamométriques: la clé de la marque Silverline, un excellent modèle ou encore la clé dynamométrique de la marque Norbar.

Les clés dynamométriques électroniques

Si vous le désirez, et si votre budget le permet, vous pourriez vous procurez une clé dynamométrique électronique. Plus simples à l’usage, les modèles de clés dynamométriques électroniques offrent un confort d’utilisation que n’offrent pas les modèles de clés dynamométriques classiques, qui utilisent elles, un vernier et un affichage analogique.

Faire le bon choix de clé dynamométrique pour son vélo

Que vous choisissiez une clé dynamométrique classique ou une clé dynamométrique électronique, l’important est que vous choisissiez du matériel adapté à la situation. On n’utilise pas une clé dynamométrique n’importe comment. Certaines de ces clés ne permettront d’ailleurs pas de réparer votre vélo si elles ne sont pas fournies avec les embouts spéciaux.

Vous devrez également vérifier que l’échelle du couple de serrage soit adaptée en conséquence. Certaines clés dynamométriques disposent d’une large plage de serrage, mais attention ce n’est pas le cas de toutes les clés dynamométriques, loin de là. Le premier facteur à prendre en compte, lorsque vous choisirez votre clé dynamométrique est donc l’échelle du couple de serrage proposé.

Top 3 des clés dynamo pour vélo en 2019 :

Promo : -17% moins cherBestseller n°1 MOHOO Clé dynamométrique 1/4' 2~14NM Jeu de douilles à cliquet Kit de réparation Clé Dynamométrique avec...
Promo : -26% moins cherBestseller n°2 Mighty Coffret cliquet
Promo : -31% moins cherBestseller n°3 1/4' Clé Dynamométrique - TACKLIFE HTW4A 2,26-22,6Nm Clé de Torsion, Certification de Précision ± 4%, Barre...

Les réglages à effectuer sur un vélo

Bien régler ses freins pour une parfaite sécurité

Les mâchoires et patins des freins

Avoir de bons freins sur un vélo, c’est la base de la sécurité. Des freins défaillants peuvent, en effet, être la cause d’accidents graves. Être en mesure de freiner correctement peut donc être une question de vie ou de mort. Des freins qui lâchent lors d’une descente et c’est le drame. Voilà pourquoi il est impératif, voir crucial, de bien entretenir les freins de son vélo.

Régler les freins d'un vélo

Régler les freins de vélo à l’aide du bon  outillage

Comment s’effectue concrètement le réglage des freins sur un vélo ? Cela est assez simple. Vous devez accéder aux deux vis qui sont situées de part et d’autre de chaque côté des mâchoires. Il faut alors faire en sorte que les mâchoires soient positionnées à l’équerre.

Pour ce faire, il suffit de tourner dans un sens ou dans l’autre les vis des mâchoires. Les patins ou mâchoires ne doivent pas toucher la jante du pneu du vélo, tout en étant le plus proche possible de cette même jante. Les patins ne devront également pas être positionnés trop haut, sans quoi ils seraient en contact direct avec le pneu, ni positionnés trop bas sans quoi ils agiraient dans le vide !

Quand vérifier le bon réglage des freins ?

Il est recommandé de vérifier le bon réglage des freins après une chute à vélo par exemple. Un incident à vélo, et donc, indirectement, une chute à vélo, peuvent, en effet, être la cause d’un dérèglement du positionnement des mâchoires, en conséquence de quoi ces dernières ne seraient plus en mesure de s’activer de manière simultanée. Il est alors temps d’intervenir pour remettre d’aplomb ces dernières. Mais n’attendez pas de tomber à vélo pour vérifier le bon réglage de vos freins !

Mais, le bon réglage des mâchoires ne suffit pas à vous assurer un bon état de fonctionnement de vos freins de vélo. Il arrive un moment où l’usure fait également son œuvre. Il est alors temps de remplacer les patins de freins. En effet, à force de frottement sur la jante, les patins ont tendance à s’user. Vous devrez donc vérifier régulièrement, surtout si vous utilisez votre vélo au quotidien, l’état d’usure de vos patins.

De manière générale, de petites marques sont présentes sur les patins. Lorsque ces marques ne sont plus visibles, cela est signe qu’il vous faut changer vos patins de vélo, un peu comme le témoin sur les pneus de voiture.

Régler correctement un dérailleur avant et arrière

Réglage d'un dérailleur de vélo

Réglage d’un dérailleur de vélo

Voici comment procéder pour régler un dérailleur avant et arrière de vélo :

  1. On dépose la chaîne du vélo sur le grand plateau en prenant garde que la partie basse du dérailleur ne touche les rayons.
  2. Il faut utiliser, pour ce faire, une vis spéciale, celle repérée par un L (le “L” signifiant “low” ou “bas”) que l’on vient visser.
  3. Pour régler convenablement le dérailleur arrière, on aligne tout d’abord la chaîne, le dérailleur, les galets ainsi que le montant de la roue
  4. Pour ce faire, on règle la vis marquée par un H (le “H” signifiant “High” ou “haut)
  5. On procède ensuite au bon fonctionnement des deux dérailleurs.
  6. Pour cela, on appuie de manière douce sur les pédales tout en changeant de vitesse
  7. Ce processus doit se faire sans bruit, signe que le dérailleur est alors bien réglé
  8. Si ce n’est pas le cas et si vous entendez un bruit, il faut revoir le réglage des dérailleurs avant et/ou arrière.
  9. Afin de tendre le dérailleur, on utilise une clef et on serre l’axe de fixation. La clé dynamométrique entre alors en jeu ..

Les autres réglages fondamentaux sur un vélo

Nous n’allons pas passer en revue et de fond en comble tous les réglages à effectuer sur un vélo. Ils sont nombreux. Mais, retenez que, hormis les réglages des freins et des dérailleurs que nous venons d’expliquer ci-dessus, vous devrez vérifier les points suivants sur votre vélo pour être en parfaite sécurité au guidon de votre engin :

  • L’axe de direction doit être parfaitement droit et aligné.
  • La fixation des roues doit être parfaitement effectuée. Une telle vérification ne coûte rien mais elle peut vous prévenir d’une lourde chute. On a déjà vu des cyclistes, même de haut niveau, subir une rupture au niveau de la fourche avec des conséquences très graves pour eux.
  • La hauteur de selle doit être non seulement parfaitement ajustée en fonction de votre morphologie mais également celle-ci doit être serrée convenablement. Là encore, la clé dynamométrique est fort utile.
  • Des éléments annexes tels que les éclairages avant et arrières de votre vélo, les catadioptres, la sonnette ou encore des pédales réfléchissantes devront être opérationnels.